CHLEM : à propos d'histoire

Histoire locale de Leval-Trahegnies, Epinois et Mont-Sainte-Aldegonde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeu de balle pelote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aricover
insatiable


Nombre de messages : 257
Localisation : Brabant flamand
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Jeu de balle pelote   Mar 10 Nov 2009 - 15:35

Le jeu de balle pelote qui eu ses heures de gloire dans la région dans la première partie du XXe siècle et jusque que dans les années 1970-80 est en train de devenir de disparition.
Beaucoup de jeunes actuellement ne savent même plus ce que c'est alors qu'il y a 50 ans, tous les gamins jouaient à la balle pelote.
Voici ci-dessous comment ce jeu se pratique(ait)!

Le jeu de balle pelote.
(D’après le site www. users.swing.be/sw123868/ - balle pelote)
La balle pelote est à la fois un jeu traditionnel de la région et un sport. C’est l'un des descendants les plus directs du jeu de paume. Il se pratiquait alors essentiellement sur les places des villes et villages. C’est un sport d’équipe, à 5 contre 5, qui requiert condition physique, adresse, précision et intelligence tactique. Les joueurs, munis d'un gant de cuir très fin, renforcé d'une plaque pour protéger la paume, frappe une balle, d’un diamètre d’environ 50 mm et d’un poids de 45 gr. Cette balle consistant en un noyau dur recouvert de peau blanche.
Pour comprendre les règles, il faut assister à plusieurs matchs voire à une année de matchs au moins pour bien saisir les nuances.
Pour en savoir un peu plus avant d'aller assister aux matchs, voici un résumé succinct des règles.
Chaque équipe se compose de 5 joueurs. Le poste de chaque joueur dépend de la situation de l'équipe. Celle-ci peut être soit à la livrée (elle occupe alors le trapèze), soit à la frappe (elle prend alors place dans le rectangle).
1) A la livrée (dans le trapèze):
Chaque joueur occupe, à tour de rôle, le poste de livreur. Cela entraîne un roulement dans le placement des autres joueurs dans ce trapèze.
Nous trouvons dès lors :
- le livreur, qui se place généralement derrière le tamis, afin de prendre l'élan nécessaire à la livrée. Le livreur ne porte pas de gant.
- l'homme de fond ou foncier. Il se trouve à hauteur du tamis. Il double en quelque sorte le livreur.
- le contre-rechasseur, qui se trouve généralement au milieu du trapèze.
- les deux cordiers, qui se placent en deçà de la ligne des courtes.
2) A la frappe
L'équipe qui occupe le rectangle se compose :
- de deux cordiers qui se trouvent en deçà de la ligne des courtes, c-à-d.la ligne tracée à la limite de séparation du trapèze et du rectangle. Ils sont légèrement décalés l'un par rapport à l'autre. On parlera du petit cordier, pour désigner celui qui se situe le plus près de la ligne des courtes, et de grand cordier pour l'autre.
- du petit milieu, juste derrière les deux cordiers.
- du grand milieu, qui se situe quelques mètres en deçà.
- du foncier, qui se trouve quant à lui au fond du terrain.
Sans rentrer dans toutes les subtilités du règlement du jeu, il convient néanmoins de distinguer :
I) la livrée et II) le rechas
I) La balle est mise en jeu par le livreur, c'est à dire par le joueur qui lance la balle. Cette balle peut :
1- soit tomber directement hors des limites du terrain. Ce qui rapporte un quinze à l'équipe adverse
2- soit tomber dans le trapèze, c'est-à-dire, avant la ligne qui sépare celui-ci du rectangle. Ce service est également mauvais. Il rapporte un quinze à l'adversaire. Cette balle est dite courte
3- soit tomber entre les lignes de la fin du rectangle. Le quinze est alors attribué à l'équipe du livreur. Ce service est dit outre
4- soit être stoppée par un joueur adverse après le deuxième rebond. Il y a donc ce que l'on appelle une chasse
5- soit sortir du terrain après avoir fait un bond dans le rectangle. Il y a également chasse à l'endroit où la balle sort du terrain
6- soit être rechassée, c'est-à-dire frappée, par un joueur adverse, de volée ou après le rebond.
II) L'équipe adverse est alors au rechas, c'est à dire que le joueur est censé renvoyé la balle dans le camp du livreur.
Dans ce cas, plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter :
a) soit la balle est renvoyée directement entre les perches du trapèze. Il y a alors quinze pour l'équipe qui a renvoyé cette balle
b) soit la balle est renvoyée en dehors des limites de jeu par celui-ci. Le quinze est dans ce cas attribué à l'équipe du livreur
c) soit la balle renvoyée est stoppée par un joueur de l'équipe du livreur après le deuxième rebond. Il y a alors une chasse
d) soit la balle renvoyée sort du terrain après un bond dans le trapèze. Il y a également chasse à l'endroit où la balle sort du terrain
e) soit la balle renvoyée est frappée, de volée ou après le premier rebond, par un joueur occupant le trapèze. On parle alors d'un contre-rechas. Toutes les possibilités sont alors envisageables.
Quand il y a une chasse, l'arbitre ou le marqueur de chasses marque l'endroit où la balle a été stoppée ou là où elle est sortie du terrain d'une croix à la craie. Lorsque il y deux chasses (chasses 1 et 2), après une seule lorsque l'on est à quarante partout, il y a changement de camp.
L'équipe qui occupait le trapèze passe dans le rectangle et inversement. Une fois ce changement effectué, on peut jouer la première chasse (chasse 1), ou l'unique quand on est à quarante partout. Pour gagner cette chasse 1, les deux équipes doivent refaire une chasse au delà de cette chasse1. L'équipe qui remporte la chasse 1 se voit alors attribuer un quinze. Une fois que l'on a joué cette première chasse (chasse 1), l'on peut alors passer à la seconde (chasse 2). Celle-ci sera disputée selon le même principe. Le but est de faire une chasse le plus loin possible de son camp, afin qu'après le changement de côté, l'équipe adverse ait des difficultés à refaire une chasse au delà de cette première chasse.
Les points sont comptabilisés au marquoir comme suit : 15, 30, 40, jeu. Il s'agit du même procédé que celui en vigueur au tennis, à ceci près que l'avantage après 40 partout n'existe pas en balle pelote. Le gain de quatre quinze rapporte un jeu. En championnat, l'équipe qui arrive la première à 15 jeux remporte la lutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnemine
insatiable
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 61
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: balle pelote   Dim 15 Nov 2009 - 21:22

Ce texte ferait bien plaisir à notre ami Gilbert, Malheureusement, il n'est pas informatisé et je pense que cela n'arrivera jamais. Il faudra que je pense à lui montrer ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jeu de balle pelote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chien de Guy Bedos abattu d'une balle à bout portant
» Jeu : Où est la balle?
» gordell de la balle (de céréales) à Neulliac
» Pourquoi une balle tombe t-elle toujours au sol ?
» TOP LA BALLE!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHLEM : à propos d'histoire :: Public :: Discutons Histoire :: l'histoire en général-
Sauter vers: