CHLEM : à propos d'histoire

Histoire locale de Leval-Trahegnies, Epinois et Mont-Sainte-Aldegonde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mythes de l’histoire de Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aricover
insatiable


Nombre de messages : 257
Localisation : Brabant flamand
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Mythes de l’histoire de Belgique   Sam 23 Oct 2010 - 16:13

Les Grands Mythes de l’histoire de Belgique, de Flandre et de Wallonie. (sous la direction d’Anne Morelli. Editions. Ed. Vie ouvrière)

Les historiens regroupés par Anne Morelli il y a une quinzaine d'années ont mis alors les pieds dans le plat national en démontant les légendes arrangées de toutes pièces par des historiens bien intentionnés. Ces derniers essayant de doter la Belgique d’une Histoire ancrée dans les siècles passés. Henri Pirenne en tête, le grand historien belge du début du siècle passé, s’est efforcé de nous donner une fière histoire nationale.
Les auteurs choisis par Mme Morelli se révèlent être, à la lecture de ce livre, de parfaits iconoclastes.
Comme Hélène Wallenborn qui nous rappelle que Pierre l’Ermite, prédicateur de la première croisade, ne fut pas ce « Belge » d’origine glorifié par certains puisqu’il serait né en Picardie. Il reposerait dans la collégiale de Huy mais rien, sinon la légende, ne prouve que le corps qui y git est bien le sien.
Tout le monde connaît la fameuse phrase de Jules César : ‘De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves...’. Hélas, la démonstration qui en est donnée dans le livre vient singulièrement refroidir notre orgueil national. Il est vrai que César a bien cité la « bravoure » des Belges, mais il l’explique par la barbarie et la sauvagerie de ces peuples non civilisés.
Même le mythe de notre Godefroi national est déboulonné ! Notre prestigieux héros, Godefroi de Bouillon, le 1er roi de Jérusalem, ne l’a jamais été. Il a du se contenter d’être simplement l’avoué du Saint-Sépulcre. D'après Isabelle Wanson, ce n’était qu’un « seigneur rapace, sans vergogne et volontiers violent ».
il y a aussi le mythe créé pendant et après la Grande Guerre autour d’Albert Ier, le ‘Roi-Chevalier’: celui d’une Belgique unie, patriote et groupée autour de son roi.
Marie-Rose Thielemans nous montre sur la base de ses ‘Carnets de campagne’ qu’Albert Ier était anglophile et francophobe et s’efforçait de réaliser une paix séparée avec l’Allemagne.
Dans le chapitre écrit par Joël Kottek, et consacré à « Tintin, un mythe belge de remplacement », l’auteur ne prend pas de gants avec Hergé lorsqu'il dénonce ses dérives antisémites et droitières.
Mais Tintin ne s'en sort pas trop mal puisqu'il montre aux Belges « l’image mythique d’une Belgique heureuse, ni flamande ni wallonne, redécouverte à chaque lecture non sans plaisir ». Charles de Gaulle disait d’ailleurs qu’il était son seul rival.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   Sam 23 Oct 2010 - 17:38

aricover a écrit:
Tout le monde connaît la fameuse phrase de Jules César : ‘De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves...’. Hélas, la démonstration qui en est donnée dans le livre vient singulièrement refroidir notre orgueil national. Il est vrai que César a bien cité la « bravoure » des Belges, mais il l’explique par la barbarie et la sauvagerie de ces peuples non civilisés.

Ceci étant dû aussi à leur manière de se battre façon "guérilla" et aussi à la puissance de leurs armes, les Belgae connaissant le secret de la fabrication de l'acier, les romains, non !

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Bonnemine
insatiable
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 61
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Gaulois   Sam 23 Oct 2010 - 17:58

Et en plus, sous Jules César, les hordes de barbares qui nichaient sur notre territoire, étaient hirsutes et combattaient nus ! Imaginez le spectacle face aux légions romaines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnemine
insatiable
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 61
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: hihi   Sam 23 Oct 2010 - 18:00

Cela me donne une idée !
Si on demandait à Albert de nous faire une maquette de la bataille de la Sabis !
Basketball cheers jocolor lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   Sam 23 Oct 2010 - 19:11

Pour la phrase de Jules: il faut savoir qu'en plus de ce qu'ont écrit Bonnemine et Aricover, ces Belges-là, sont aujourd'hui établis du côté de Nantes, poussés qu'ils furent par l'infiltration des tribus germaniques.
Pour Godefroid de Bouillon, il n'était, probablement, pas du Bouillon ardennais mais d'une ville qui porte (portait ?) le même nom du côté de Paris.
Pour Henri Pirenne, le faussaire. Il fut la première victime de sa connerie puisque professeur à l'université de Gand, il fut viré au moment de la flamandisation de celle-ci en 1930.
Je suis fatigué de le répéter, l'histoire de Belgique écrite jusqu'à l'heure actuelle est un tissu de mensonges en tous genres.
Nous le payons aujourd'hui et nous le payerons encore plus cher demain.
Mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
aricover
insatiable


Nombre de messages : 257
Localisation : Brabant flamand
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   Lun 1 Nov 2010 - 15:42

Qu'était donc il y a 2000 ans la terre des Belges après qu'elle soit devenue une province romaine après les victoires de César?

Voici ce que nous apprend Danièle et Yves Roman dans leur livre "Histoire de la Gaule - VIe siècle av.J-C. /1er siècle ap.J-C." Librairie Arthème Fayard, 1997).

'Que recouvrait le terme de belge et valait-il pour tous les peuples de la Manche au Rhin, comme semblent le montrer dans une certaine unité les études numismatiques de S. Scheers ?
Dans la réalité, il fallait distinguer plusieurs ensembles, plusieurs nébuleuses, à commencer par celle que les archéologues ont tendance aujourd'hui à considérer, à la suite de R. Hachmann, comme relevant des vrais Belges (Bellovaques, Ambiens, Atrébates, Viromanduens, avec sur les marges les Calètes et les Veliocasses des bords de Manche et de Seine). Rèmes et Suessions for¬maient un second ensemble, qui devait (les Rèmes les premiers) basculer dans le camp romain et s'y tenir. À l'ouest de l'Ardenne et de la basse Meuse, les dernières extrémités de la grande plaine d'Europe du Nord étaient tenues par les Nerviens, Morins, Ménapes et Atuatuques. Mais les Nerviens et les Atuatuques, comme les Trévires d'ailleurs, qui formaient un grand ensemble à l'est, bien que de langue et de culture celtiques, étaient d'ascendance germanique, les Atuatuques étant les descendants des Cimbres et des Teutons. Ils furent noyés, ou presque, dans un vaste ensemble qui prit le nom de Gallia Belgica mais qui adjoignait aux Belges les Séquanes (Besançon), les Lingons (Langres), les Tricasses (Troyes), les Leuques (Toul) et les Médiomatriques (Metz) qui appartenaient à la com¬munauté celtique. Comme en Aquitaine, la politique de l'amalgame était à l'œuvre. Il est vrai également que celle-ci était pratiquement obligatoire si l'on ne voulait créer que trois entités administratives seulement, trois provinces. La fidélité ayant son prix, la nouvelle capitale de la province de Belgique fut Reims, sauf pour les affaires fiscales gérées à partir de Trèves à compter des années 90 ap. J.-C.'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   Lun 1 Nov 2010 - 15:50

somme toute, cela ressemblait à cela :


_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   Lun 1 Nov 2010 - 16:12

Oui, à peu près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythes de l’histoire de Belgique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mythes de l’histoire de Belgique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2009: 19/01 à 19h42 - Engin rond avec hublots - Saint-Vaast (Belgique)
» (1928) Une étrange histoire sx ans chez les extraterrestres
» l'histoire du sangha féminin et ses restrictions
» Les grands mythes de l'antiquité romaine ou grecque
» L`activité satanique en Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHLEM : à propos d'histoire :: Public :: Discutons Histoire :: l'histoire en général-
Sauter vers: