CHLEM : à propos d'histoire

Histoire locale de Leval-Trahegnies, Epinois et Mont-Sainte-Aldegonde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cow-Boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Cow-Boy   Mar 30 Nov 2010 - 20:56

Une question vache ! En quelle année fut mis fin à l'activité traditionnelle des cow-boys ? Et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
aricover
insatiable


Nombre de messages : 257
Localisation : Brabant flamand
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Cow-Boy   Mer 1 Déc 2010 - 10:21

Le cow-boy (de l'anglais cow, vache et boy, garçon, signifie donc vacher en français). C'est un garçon de ferme s'occupant du bétail bovin dans les pays anglo-saxons de grands espaces comme l'Ouest des États-Unis.
Au XIXe siècle les élevages de l'Ouest alimentaient l'ensemble du pays. En l'absence de chemins de fer, le cow-boy, sur son cheval pendant des jours, avait donc pour mission de convoyer les bêtes à travers le sud des Grandes Plaines. Cette transhumance cessa aux alentours de 1890,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Cow-Boy   Mer 1 Déc 2010 - 12:02

Oui, mais pourquoi ? Et à partir de quelle année ces activités vont-elles commencer à disparaître ?
Ce n'est pas à cause du chemin de fer même si l'apparition de ce nouveau moyen de transport va accélérer le processus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
aricover
insatiable


Nombre de messages : 257
Localisation : Brabant flamand
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Cow-Boy   Mer 1 Déc 2010 - 12:17

En 1870, le gouvernement américain ouvre des terres à de nouveaux émigrants au Texas, au Nouveau-Mexique, dans l'Arizona et l'Oklahoma. L'élevage en open-range se déplace alors vers le Nord, dans le Wyoming, le Dakota oriental et le Montana. Cependant, la cohabitation avec les nouveaux venus est difficile, voire impossible, ce qui provoque des guerres du bétail (cattle wars). Les fermiers se regroupent en syndicats dès 1874 et clôturent leurs exploitations avec du fil de fer barbelé inventé un an plus tôt. Malgré l’embauche d’hommes de main pour couper ces clôtures, les barbelés ne cessent de gagner du terrain. En effet, c’est un moyen peu coûteux d'empêcher les troupeaux de passer ; sa production passe de 5 tonnes en 1874 à 40 000 tonnes en 1880

Le chemin de fer a été la deuxième grande cause du déclin des grandes transhumances. Les lignes ferroviaires se sont allongées et elles relient à présent directement le Midwest au Texas. Dès lors, nul besoin pour le troupeau de parcourir 1000 km pour rejoindre la gare : c'est à présent le train qui vient à lui. Le train est aussi un moyen de transport qui amène de nombreux colons qui envahissent la prairie et ne voient pas d’un très bon œil ces grands déplacements… On accuse aussi la diffusion de l'élevage ovin de dégrader les sols, à la fin du XIXe siècle. Le peintre Frederic Remington, qui a abondamment peint les scènes de l'Ouest, a bien résumé cela : selon lui, « l'arrivée du fil barbelé et du chemin de fer a tué le cow-boy ».

Les facteurs climatiques et sociaux provoquent également une mutation du métier. L'hiver 1886-1887 est très rude : le cheptel est décimé (1 000 000 de bêtes périssent[), scène immortalisée dans le tableau de Charles Russel, jeune cow-boy qui en fut témoin, le dernier des 5000. De plus, en 1882, 1883 et 1884 des grèves de cow-boys ont lieu afin de réclamer de plus hauts salaires.

Tout ceci concourt à une baisse de la rentabilité, voire à l'inutilité d'un tel système. Il lui faut s'adapter : c'est la fin de l'open-range. Les bêtes sont à présent soignées dans un espace certes toujours immense, mais à présent délimité. Dans les années 1890, la transhumance tombe en désuétude, rendant inutiles les « cavaliers de la plaine », en tout cas sous cette forme. Ceux-ci se sédentarisent et redeviennent de simples garçons d'écurie réduits à l'entretien du troupeau, à l'instar des vaqueros, leurs prédécesseurs. Il faut aussi cultiver la terre pour obtenir du fourrage : le fier cavalier devient paysan. La piste est finie et la nostalgie commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Cow-Boy   Mer 1 Déc 2010 - 12:42

Eh oui. en 1874, l'Américain Joseph Farewell (ça ne s'invente pas) GLIDDEN dépose le brevet du fil de fer barbelé. Relisez les Lucky Luke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cow-Boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cow-Boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHLEM : à propos d'histoire :: Public :: Un peu de tout :: Jeux-
Sauter vers: