CHLEM : à propos d'histoire

Histoire locale de Leval-Trahegnies, Epinois et Mont-Sainte-Aldegonde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 revue n° 13 : encore 4 pages de plus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Dim 9 Oct 2005 - 11:41

Et voilà, nous débutons notre 4ème année de parutions

Nous vous proposons encore 4 pages supplémentaires !

Cette fois nous sommes obligés d'adapter nos prix :
Abonnement : 4 n° pour 10 €;
la vente au n° s'élève à 3 €.

Au sommaire du n° 13 (Spécial Journées du Patrimoine 2005)


Editorial (Patrice Lambert)
Wallon toudi - el procession (Yvan Meurant)
Mais du temps de m'grand-mère - El bwée (Vincent Cassel)
Origine des expressions - Glander
C'était à Leval en 1960
Le roi soleil à Leval-Trahegnies (Loïc Regulski)
Les journées du patrimoine (en couleur pour nos abonnés !)
Clap ! Clap ! Sabot (Gilbert Leclercq)
Pour le plaisir (Laurence Aerts)
J'étais (Gilbert Adam)
1823 : Epinois déclare la guerre au feu (Patrice Lambert)
Le saviez-vous ? Deux siècles d'enseignement à Leval-Trahegnies (Jean-Claude Hulin)

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Dim 16 Oct 2005 - 17:18

Je suis assez sceptique à propos de l'article intitulé "c'était à Leval en 1960 ...". Sait-on dans quel cadre l'inspecteur de police a dû rédiger son rapport ?

Il est évident que la misère a toujours existé, la situation ne fait même que s'aggraver mais une seule place habitable pour 4 personnes avec une seule paillasse pour toute la famille ... en 1960 pale ça me fait plutôt penser à une "fausse adresse". En effet, j'ai déjà eu vent d'une pratique malhonnête -> pour qu'une veuve ne perde pas ses allocations familiales d'orphelins, elle ne se remarie pas et son conjoint prend une fausse adresse (il suffit de meubler chichement l'habitation, et le tour est joué) ... je sais que ce n'est pas glorieux, mais c'est ce que je pense.

_________________
Laurence

D'un oeil, observer le monde extérieur, de l'autre regarder au fond de soi-même (Modigliani)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Dim 16 Oct 2005 - 17:52

L'article sur la lutte contre les incendies à Epinois en 1823 est passionnant. Sait-on pendant combien d'années ce règlement est resté d'application ?

Y a-t-il eu un incendie plus grave que les autres en 1823 à Epinois ? En général, c'est à la suite d'un dysfonctionnement que les élus pensent à légiférer (ça devait déjà être comme ça au XIXème siècle). En tout cas je suis impressionnée par le pragmatisme de ces gens.

_________________
Laurence

D'un oeil, observer le monde extérieur, de l'autre regarder au fond de soi-même (Modigliani)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Sam 29 Oct 2005 - 1:43

Pour ce qui concerne l'article sur "Leval en 1960", tu peux être certaine que ces conditions de vie épouvantables étaient non seulement réelles mais en plus courantes voire généralisées dans certains quartiers (le Lutteau et la Courte). De nombreux témoins nous ont affirmé, a posteriori, qu'eux mêmes avaient vécu cette situation.
A l'époque, personne ne prenait de fausse adresse. C'est un phénomène récent dû au statut de cohabitant ou pour des raisons fiscales.
Un exemple: certaines veuves de guerre ne se remariaient pas pour ne pas perdre leur pension, mais vivaient à la même adresse que leur compagnon. C'était à cette époque les liens du mariage qui comptaient et non pas l'adresse.
Pour Epinois, je ne suis pas encore assez loin dans les archives pour te dire si la commune a subi un incendie de grande ampleur. Je continue les recherches. Pour ce qui est de la durée de ce règlement, il faut certainement attendre le regroupement des communes avec un service incendie digne de ce nom, pour en voir la fin. Comptons sur l'entre-deux-guerre à mon avis. Mais, je ne suis pas un spécialiste de l'histoire des services incendie.
Pour ce qui est du pragmatisme, c'était une question de survie, tout simplement.
Enfin, tu soulignes dans un autre topic que les gens d'Epinois étaient Hollandais. Légalement, c'est vrai. Mais dans les mentalités c'est moins sûr. Comment veux-tu te sentir de quelque part quand en moins de 30 ans, tu as changé trois fois de nationalité ? Autrichienne avant 1791, française jusqu'en 1815 et hollandaise par après. La preuve en est qu'à cette époque, si dans les actes administratifs ils comptent en florins, dans les actes "privés", ils comptent en franc germinal ! Mais d'où se sentaient-ils alors ? De Spinoû ! Pour eux, le terme de nation ne veut encore rien dire. Ce n'est que vers les années 1830, qu'un certain romantisme va apporter cette notion (Italie, Allemagne, Pologne, ...). Pour le peuple, il faut attendre la fin de la guerre de 14-18 pour voir exalter la Belgique et le fameux Roi-chevalier. En fait, il faut attendre l'enseignement obligatoire en 1919.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Dim 30 Oct 2005 - 19:51

L'article "Leval en 1960"
Mince ! quelle horreur de vivre dans des conditions pareilles. Mais comment peut-on dormir à 4 sur une seule paillasse ... brrrr, j'en ai des frissons dans le dos

La nationalité belge
voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   Dim 6 Nov 2005 - 10:50

Laurence a écrit:
L'article "Leval en 1960"
Quelle horreur de vivre dans des conditions pareilles. Mais comment peut-on dormir à 4 sur une seule paillasse ...

Et si cela continue, certains risquent d'y revenir !

l'histoire n'est-elle pas un éternel recommencement ?

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: revue n° 13 : encore 4 pages de plus !   

Revenir en haut Aller en bas
 
revue n° 13 : encore 4 pages de plus !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle revue : Regard Animal
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» revue sur sainte RITA?
» Dossier dans la revue Nexus (juillet/août)
» Budget NASA 2010 et revue du programme Constellation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHLEM : à propos d'histoire :: Public :: Le CHLEM au jour le jour :: Notre revue-
Sauter vers: