CHLEM : à propos d'histoire

Histoire locale de Leval-Trahegnies, Epinois et Mont-Sainte-Aldegonde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quel avenir pour quelle Belgique ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Dim 16 Oct 2005 - 14:04

Ceci aussi c'est de l'histoire !!!

Marc Platel, ex rédac-chef de "Het Belang van Limburg" nous parle d'une certaine 'future-ex" Belgique. Il s'agit d'un entretien à la RTBF.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !


Dernière édition par Filsix le Dim 31 Oct 2010 - 15:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Dim 16 Oct 2005 - 17:06

Je ne peux pas mettre le son pour le moment (le plus petit fait la sieste dans la pièce juste à côté) mais j'ai hâte d'écouter ça et de le faire écouter à mon mari.

On en rediscute plus tard, ok ?

_________________
Laurence

D'un oeil, observer le monde extérieur, de l'autre regarder au fond de soi-même (Modigliani)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Dim 16 Oct 2005 - 19:32

mais c'est le but d'un forum !!!

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Dim 16 Oct 2005 - 21:24

Je n'ai toujours pas eu l'occasion d'écouter le fichier MP3 (demain quand les enfants seront à l'école).

ça m'a quand même fait un choc de voir défiler le texte "BELGIE BARST" en mauve sur fond noir comme ça ... j'ai eu peur, j'ai cru que le forum s'était fait attaquer par des membres du Vlaams Belang What the fuck ?!?

_________________
Laurence

D'un oeil, observer le monde extérieur, de l'autre regarder au fond de soi-même (Modigliani)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Dim 16 Oct 2005 - 22:12

non ! non !

Pas de danger ! mais il est vrai que ce sont des couleurs morbides !

C'est étudié pour ! Tout comme le titre d'ailleurs !

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 11:09

Pour ma part, je côtoie régulièrement des Flamands, et je peux vous certifier que l’indépendance de la Flandre ne fait absolument pas partie de leurs soucis. Les Flamands que je connais veulent la même chose que les Wallons que je connais : avoir suffisamment d’argent pour vivre confortablement et profiter de la vie : avoir une belle maison avec tous le confort moderne; rouler dans une belle voiture ; partir en vacances chaque année ; sortir avec ses amis ; aller au restaurant, au cinéma ou au théâtre ; avoir des hobbies et de beaux vêtements …

Les Flamands et les Wallons que je connais, ont envie de se sentir bien dans leur peau et d’être en bonne santé physiquement et moralement. Ils souhaitent tous que leurs enfants aient une bonne éducation et qu’ils s’intègrent dans la société une fois leur diplôme en poche.

C’est CELA les « soucis » des Belges, qu’ils soient du nord, du sud, de l’est, de l’ouest ou du milieu du pays. Quant au reste, tout le reste … le Belge s’assied dessus et il s’en fout !

A partir du moment où on demande à un Belge de payer des taxes, pour le bien de la communauté, et bien le Belge …. il rouspète, il est pas content le Belge … il est même carrément fâché, parce qu’il en a marre le Belge de toujours devoir débourser pour des choses dont il ne profitera pas personnellement … ce n’est pas du tout dans son tempérament au Belge. Le Belge il aime bien se regarder le nombril et il veut son pognon pour lui tout seul, na ! Il est comme ça le Belge … quelque soit sa langue maternelle.

Mais consolons-nous, nous ne sommes pas les seuls à être aussi pathétiques, tous les occidentaux le sont ! ! ! Donc, que la Belgique soit unie ou qu’elle explose, que le Flamand soit de nationalité belge ou flamande, que le Wallon soit Belge ou Français, ou Allemand, ou Grec, ou Suédois … cela ne changera RIEN … nous sommes tous Européens, et nous sommes tous des égoïstes en puissance.

L’être humain (qu’il soit belge ou pas) vénère l’argent … et c’est ce dernier qui nous domine. Un être humain sans argent, on l’appelle « un exclus », cela veut tout dire ! ! !

Les Flamands, comme n’importe quel autre être humain, considérera donc que l’indépendance de la Flandre est nécessaire si cela peut lui permettre d’avoir plus d’argent dans son portefeuille. Il n’y a que le plan socio-économique qui compte. Il y a très peu de Flamands qui détestent les Wallons, il y en a, c’est vrai, mais je pense au contraire que ce sont les Wallons qui deviennent de plus en plus haineux à l’égard des Flamands. C'est l'argent qui domine et pas la raison : si actuellement, les Wallons sont davantage pour maintenir la Belgique, c'est uniquement parce que nous n'avons pas suffisamment d'argent que pour survivre sans la Flandre.

Nous avons déjà été Espagnols, Autrichiens, Français, Hollandais … à présent nous sommes Belges. Après tout qu’est-ce que ça change ? Le principal n’est pas de savoir quelle est notre nationalité, mais quelle est notre culture, nos racines, notre histoire.

Moi j’ai choisi de revendiquer les deux cultures car je souhaite que mes enfants aient conscience de leurs racines wallonnes et flamandes, que ce soit dans la langue, l’art, le folklore, … plus tard, s’ils ont une carte d’identité française, allemande ou arabe, je m’en fiche ! Pour autant qu’ils sachent qui ils sont et d’où ils viennent.

_________________
Laurence

D'un oeil, observer le monde extérieur, de l'autre regarder au fond de soi-même (Modigliani)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 19:59

J'aimerais comprendre.
Tous les Wallons et les Wallonnes avec qui j'aborde le sujet ont une réponse identique: les Flamands ne veulent pas d'une Flandre indépendante.
Alors de deux choses l'une: ou ils sont parfaitement idiots ou ils vous mentent effrontément. En effet, quand on veut que la Belgique reste unie, on ne vote pas à plus de 60 % pour un programme franchement séparatiste (VB +/- 30%) ou soi-disant "confédéral" (CD&V +/- 30%).
En effet qu'est-ce que notre confédéralisme dont Marc Platel parle maintenant ouvertement: la porte d'entrée du séparatisme. Le confédéralisme, le vrai, ce sont des régions distinctes qui se réunissent pour mettre des intérêts en commun. En Belgique, c'est le contraire.
En outre, la Belgique n'est pas une démocratie. J'approche la cinquantaine, jamais je n'ai pu voter pour ou contre le 1er ministre de mon pays, flamand depuis 1974 ! Que dirait-on si on empêchait les Allemands de l'Est de voter pour leur 1er ministre ? Que c'est une dictature ! Et on aurait raison. Mais en Belgique, c'est une démocratie.
Singulière démocratie, qu'un Etat qui ne peut choisir son chef d'Etat.
Le Roi règne mais ne gouverne pas ? Balivernes. Effectivement, aucun acte royal n'est valable que s'il est cosigné par un Ministre. Mais on s'empresse d'oublier qu'aucune loi n'est valable sans la signature du Roi !
Ce qui change tout. Combien de lois n'ont jamais vu le jour parce que le monarque n'a pas voulu signer ? Tout le monde n'a pas l'adresse de Roger Lallemand d'annoncer via les médias qu'il va sortir avec Michielssen (orthographe pas garantie) une loi dépénalisant l'avortement. Ce qui obligea Baudouin, coincé, à demander d'être "en incapacité de règner".
Singulière démocratie, où le référendum n'est pas reconnu. Il est vrai que le seul qu'ils ont organisé, ils ont failli le perdre ! C'était en 1950 et on a évité d'un cheveu la guerre civile !
Au fait, nous a-t-on interrogé pour savoir si nous étions d'accord avec le Traité de Maastricht ? celui d'Amsterdam ? de Nice ? l'élargissement de l'Europe ? l'introduction de l'Euro ? la Constitution européenne ? l'élargissement de l'Europe ? l'entrée de la Turquie ?
Non, non, non, ..... Jamais. Le citoyen belge n'existe pas ! Les grandes décisions se prennent sans lui. Le Belge n'est qu'un consommateur ! Si la politique et la finance ont décidé, c'en est fait de la Belgique.
Tu as des enfants ? Pense à leur avenir !
Ce n'est pas en apprenant le néerlandais qu'ils s'en sortiront. Qu'ils apprennent l'anglais, l'allemand, l'espagnol, le chinois, n'importe mais une langue qui est parlée par plus de 20 millions d'habitants, dont 15 (les Hollandais) parlent à l'étranger... l'anglais.
La Flandre est en train de se construire en nation. Si elle râle sur BHV, c'est parce cet arrondissement l'empêche d'avoir une frontière complète.
Tu as parfaitement raison quand tu dis que la Wallonie ne peut s'en sortir seule. Un seul chiffre le prouve: nous produisons 27 % de la richesse nationale. Et les 10 % de transfert vers notre sécurité sociale (ben oui, pas plus) venant de Flandre sont indispensable à sa survie. Un petit dernier pour la route ? Sans sécu, 42% des Wallons vivraient en dessous du seuil de pauvreté ! No comment.
Conclusion? Un royaume de Wallonie, quart-monde de l'Europe ?
Ou la seule solution qui puisse nous assurer un avenir respectable: la réunion à la France ?
Les Français n'en veulent pas ? Pourquoi alors, des hommes politiques wallons sont en contact constant avec les autorités françaises. Et de tous bords, CDh compris ? Pourquoi, cette possibilité a-t-elle été évoquée lors de la dernière présidentielle ? Pourquoi Van Cau et Lizin, comme par hasard, les ténors des 2 plus grandes fédérations wallonnes du PS ont reçu la légion d'honneur ? Et pour Van Cau, c'était même une première: le premier chef d'un Etat embryonnaire à la recevoir.
Se cacher ces réalités, c'est pratiquer la politique de l'autruche. Tu sais cette bestiole qui se cache la tête dans le sable et laisse son c... comme une superbe cible.

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 20:38

Comme tu le dis, les Belges ne sont que des consommateurs et c'est tout. On ne nous a jamais demandé notre avis et on ne nous le demandera jamais. A quoi bon t'emporter comme tu le fais ?

Il est clair que nous vivons dans une dictature, mais c'est l'argent le dictateur, et tous autant que nous sommes, ministre ou exclus de la société, sommes soumis à ce dictat. C'est pourquoi, comme je l'ai écrit dans mon message précédent, les Flamands seront pour l'indépendance s'ils sont certains d'avoir plus d'argent dans leur portefeuille et non pas par haine envers l'autre. Toi quand tu parles, c'est la haine qu'on entend avant tout, la haine et le mépris ... mais pour qui te prends tu à la fin ! Tu es tout aussi matérialiste que le reste de la société, d'ailleurs ta réaction par rapport à l'étude des langues le prouve : pour toi, connaître une langue, c'est uniquement pour gagner du pognon !!! c'est avec des mentalités comme ça qu'aujourd'hui presque plus personne ne sait parler le picard !

Si la Wallonie n'est pas rentable, elle disparaîtra ! un point c'est tout ... et il faut arrêter de dire que c'est de la faute des autres, le problème vient de l'intérieur :
- par des dirigeants qui confondent l'argent public et leurs propres deniers
- par des habitants qui passent beaucoup plus de temps à se plaindre qu'à agir, comme toi par exemple.

Elle redeviendra française, oui pourquoi pas ... ça ne changera rien aux problèmes mondiaux.

A propos, tu connais combien de Flamands personnellement et quels sont tes affinités avec eux. Toi qui sait tout, hein ! Les contacts humains tu connais ? Tu sais les humains, ces bipèdes qui peuplent la Terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 21:23

Pas de chance, Laurence.
De un, je n'ai aucun ressentiment et encore moins de haine envers les Flamands. Je constate un fait sans plus. L'argent ? Un fléau, d'accord avec toi. Mais l'établissement d'une société authentiquement socialiste n'est pas pour demain. Quand j'écris "socialiste" ce n'est pas "social-démocrate".
Donc, nous devons vivre avec le système que personne ne conteste vraiment. Donc, pour être "employable", puisque le travailleur est considéré comme une marchandise, il faut pratiquer une langue internationale, de plus en plus.
La haine ? Oui, la haine du système capitaliste.
Je n'agis PLUS mais pendant 25 ans, j'ai milité. J'ai été de toutes les manifs, de toutes les luttes; de la lutte contre Franco aux Comités Blancs, en passant par les missiles, Clabecq, les Equipes Populaires, les centres fermés, j'en passe et des meilleures, notamment que je suis le fondateur du Chlem ! Sache aussi que je fus du combat de Cronfestu. La seule victoire en Belgique, à l'heure actuelle, contre une intercommunale.
Maintenant des problèmes de santé m'obligent à rester devant mon PC et c'est d'ici que je continue la lutte. Trotskiste je reste.
C'est vrai que mon langage est sans doute un peu dur. C'est à la fois dans mon tempérament et aussi, sans doute, par ce quart de siècle de militantisme dont je viens de parler. La politique n'est pas faite pour les enfants de choeur. Surtout quand c'est un idéal qui te conduit et non l'opportunisme.
En effet, je ne parle pas le picard, mais le wallon. Je suis de Leval et non de Trahegnies !
La faute des autres ? Oui et non. Mais l'on doit bien constater que depuis 1974, 80% des investissements ont été réalisé au nord. Que nos politiciens n'aient pu empêcher une telle dérive est un fait. Donc, nous sommes aussi responsables. Mais ai-je écrit que les Wallons étaient des Calimero ? Je ne crois pas. Nous devons assumer la responsabilité de nos pères et LA NOTRE. Aucun doute là-dessus.
Quant au matérialisme, certes, le matérialisme historique, bien sûr. Je suis tellement matérialiste que je ne possède pas de TV, ma voiture est une Cuore (plus petit tu trouves pas) sans auto-radio ni autre équipement que celui de base, mon pc commence à ressembler à un ordinosaure, je n'ai pas de cave à vin, je ne vis pas dans une villa.
Pour ce qui est des scandales qui secoue aujourd'hui le PS, ils sont mérités et les coupables doivent payer dans tous les sens du terme. Mais, vois-tu, ce qui m'intéresserait, c'est de savoir ce que nos dirigeants possèdent comme intérêts dans les entreprises. Que l'on sache vraiment quel copinage ils entretiennent avec quelle entreprise. Là serait, à mon sens la vraie transparence.
Pour conclure. Pour qui je me prends ? Pour un gars qui, pendant 25 ans, s'est cassé les reins pour essayer que les choses aillent dans le bon sens. Je n'ai jamais touché un centime au contraire. Et puis j'ai compris que l'on ne fait pas le bonheur des gens contre leur volonté.
Mais quand on a le virus de la politique...
Toutefois Laurence, une réaction comme la tienne, qui me juge sans me connaître, est encore un pas de plus pour abandonner définitivement la lutte. Cela 25 ans que j'endure, 25 ans que j'encaisse, 25 ans que je me fais insulter. Alors que depuis 25 ans, je me bats pour qu'un autre monde soit possible. Tiens, c'est vrai j'ai fondé ATTAC La Louvière aussi.
La Wallonie croulera sans moi parce que dans peu de temps, je fais mes bagages et j'émigre. Oh, pas loin, à peine 20 km, mais du bon côté de la frontière. Et bien le bonjour aux Flamands.
Vive la République ! Vive la France !

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 22:33

Je n'avais pas lu ta dernière phrase. Combien je connais personnellement de Flamands. Plusieurs dizaines !
Je milite dans un parti internationaliste: le Parti Ouvrier Socialiste (POS) section belge de la 4ème Internationale.
C'est plein de Flamands charmants et surtout des camarades sur qui on peut compter. Et des camarades qui vont avoir besoin de nous quand le Blok-Belang sera au pouvoir. Ils pourront compter sur mon aide pour les "exfiltrer" de leur "moederland". Et c'est avec grand plaisir que je les aiderai.
Je travaille dans une entreprise à vocation internationale: des Flamand(e)s, j'en ai tous les jours au téléphone. Certain(e)s sont super, d'autres sont anti-francophones acharnés. Je converse avec les premiers et je raccroche au nez des seconds.
Mais je travaille aussi avec des Flamand(e)s au sein du bureau. Sans problème. Mais ces derniers aussi sont inquiets de l'évolution de la mentalité de la région où ils sont nés, du sentiment de plus en plus antifrancophone qui suinte.
Je sais tout ? Non, hélas. Mais je suis les problèmes communautaires depuis tellement d'années que je sais beaucoup de choses sur le sujet, en effet.
Mon travail de fin d'étude était aussi consacré au mouvement flamand des origines à 1940.
Je présume que c'est l'avalanche de chiffres qui te dérange. Mais comme disait Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine: "des faits, des chiffres ".
Cela dérange. "Le poète a dit la vérité. Il doit être exécuté"

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 22:51

Oh ! j'ai jugé ... pardon Rolling Eyes
Tu as été franchement agressif avec moi, Patrice. Il était inconcevable que je ne réagisse pas.

Patrice a écrit:

- de deux choses l'une: ou ils sont parfaitement idiots ou ils vous mentent effrontément.

- Tu as des enfants ? Pense à leur avenir ! Ce n'est pas en apprenant le néerlandais qu'ils s'en sortiront. Qu'ils apprennent l'anglais, l'allemand, l'espagnol, le chinois, n'importe mais une langue qui est parlée par plus de 20 millions d'habitants, dont 15 (les Hollandais) parlent à l'étranger... l'anglais.

- Se cacher ces réalités, c'est pratiquer la politique de l'autruche. Tu sais cette bestiole qui se cache la tête dans le sable et laisse son c... comme une superbe cible

Mon fils qui a 8 ans n'apprend pas le néerlandais, il le parle !!!! parce que c'est dans cette langue que son père s'adresse à lui et que c'est en Flandres qu'il est scolarisé. Le français il ne le parle qu'avec moi et sa famille de Trahegnies.
Pour son petit frère, on espère que ce sera la même chose.

Au fait, il y a 6 millions de Flamands dont la plupart pratiquent très bien l'anglais. Et pour info, la langue officielle du Surinam est le néerlandais, mais c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de gens là-bas Laughing
Peu importe, le but est de transmettre la culture des ancêtres. Je suis intimement persuadée que c'est très important.

Patrice a écrit:
La Wallonie croulera sans moi parce que dans peu de temps, je fais mes bagages et j'émigre. Oh, pas loin, à peine 20 km, mais du bon côté de la frontière. Et bien le bonjour aux Flamands.
Vive la République ! Vive la France !

Pas la peine, puisqu'on sera bientôt de nouveau Français !!!
Et dis donc, à peine 20 km ... si c'est la région de Lille, sois quand même conscient que c'est en Flandres !!!!!!!!!!!!!
Mais ne descends surtout pas plus bas, car il y a énormément de Flamands qui habitent en Provence sunny

Au fait, tu n'as pas répondu à ma questoin : tu connais combien de Flamands personnellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnemine
insatiable
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 61
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: mon histoire   Lun 17 Oct 2005 - 23:13

Ces querelles m'énervent !
je vais te conter mon histoire Laurence. Je suis de Tragnières, façon de parler. J'y ai planté mes racines, c'est plus vrai.
Mon nom est D'HERT. Tu vois où je veux en venir ?
Mon père est hollandais par son père et levallois par sa mère.
Ma mère est alcasienne par son père et ardennaise française par sa mère.
J'ai de la famille près d'Eindhoven et j'avais une grand tante qui habitait Zelzate.
Et je ne parle pas le néerlandais. Je parle picard. Et je me sens Wallonne. Et je le resterai jusque la fin de mes jours parce voilà cinquante berges que je suis à L'vau.
Quoiqu'il en soit les mariages "mixtes" ne créent pas de problème pour ceux qui n'en veulent pas. Que tu sois outrée parce que l'on se permet d'attaquer les flamands, je veux bien le concevoir mais t'es tu déjà faite insulter à la côte ? T'as t'on refusé de te servir à boire parce que tu étais francophone ? Moi, oui. Et je n'ai pas apprécié DU TOUT.
J'ai cotoyé des flamands et je me suis rendue compte qu'"on" leur fait croire beaucoup de choses sur les wallons. Ils étaient tout étonnés cette bande de joyeux lurons là-bas à Venise que j'essayais de leur parler dans la langue de Vondel. Ils m'ont même félicités pour mon accent. Mais j'en ai passé des soirées à leur expliquer ce que nous wallons nous étions vraiment. Toutes des idées fausses qu'ils avaient dans la caboche.
Non, Laurence, je suis convaincue que nous sommes manipulés et les flamands aussi.
Mais j'en ai marre maintenant. j'étais une belgicaine convaincue. Je ne le suis plus. Quand je vais en France, je clame haut et fort que je suis francophone.
Mais cela ne me fait pas haïr le peuple flamand pour autant. Mais c'est fini. Divorcons. Nous nous entendrons peut-être mieux plus tard. Et dans ta famille, comme dans la mienne, il n'y aura peut-être que des petits heurts au moment des match de foot. Papa soutient la Hollande et Maman la France ! Cela se résume à cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 23:17

Patrice a écrit:
Je n'avais pas lu ta dernière phrase. Combien je connais personnellement de Flamands. Plusieurs dizaines !
Je milite dans un parti internationaliste: le Parti Ouvrier Socialiste (POS) section belge de la 4ème Internationale.
C'est plein de Flamands charmants et surtout des camarades sur qui on peut compter. Et des camarades qui vont avoir besoin de nous quand le Blok-Belang sera au pouvoir. Ils pourront compter sur mon aide pour les "exfiltrer" de leur "moederland". Et c'est avec grand plaisir que je les aiderai.
Je travaille dans une entreprise à vocation internationale: des Flamand(e)s, j'en ai tous les jours au téléphone. Certain(e)s sont super, d'autres sont anti-francophones acharnés. Je converse avec les premiers et je raccroche au nez des seconds.
Mais je travaille aussi avec des Flamand(e)s au sein du bureau. Sans problème. Mais ces derniers aussi sont inquiets de l'évolution de la mentalité de la région où ils sont nés, du sentiment de plus en plus antifrancophone qui suinte.
Je sais tout ? Non, hélas. Mais je suis les problèmes communautaires depuis tellement d'années que je sais beaucoup de choses sur le sujet, en effet.
Mon travail de fin d'étude était aussi consacré au mouvement flamand des origines à 1940.
Je présume que c'est l'avalanche de chiffres qui te dérange. Mais comme disait Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine: "des faits, des chiffres ".
Cela dérange. "Le poète a dit la vérité. Il doit être exécuté"

Patrice.

Oops, je n'avais pas vu ce message. OK, tu as des contacts professionnels avec des Flamand(e)s, comme n'importe quel autre Belge qui travaille en entreprise.

Moi aussi j'ai des collègues, mais j'ai aussi et surtout des amis et de la famille, en particulier un époux et deux fils ... et je les adore I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnemine
insatiable
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 61
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Lun 17 Oct 2005 - 23:33

Si, j'ai répondu à ta question.
A 20 km de Leval, ce n'est pas la Flandre française, c'est la Thiérarche ou l'Avesnois, si tu préfères.
Tes enfants parlent le néerlandais. Tant mieux. Mais s'ils parlent le français comme à Tragnières, ké catastrophe ! 1 mot de wallon, 1 mot spôtchî du français et 1 mot qu'ils croient être du français ! Very Happy
Je ne sais pas si on t'as dit mais entre Leval et Trahegnies...
C'est pas une tare d'avoir épousé un Flamand ! Mais, comme l'a dit Gene, le divorce des Belges est la meilleure solution. On se réconciliera plus tard.
Mais, il y a encore une chose que je ne comprend pas. "Vlaanderen, een Staat in Europa", c'est pas les Wallons qui l'ont inventé celle-là ? Quel avantage ont les Flamands a avoir à leurs portes, une puissance culturelle telle que la France ? Je t'ai dit que mon mémoire de fin d'étude était l'histoire du mouvement flamand des origines à 1940. J'ai donc étudié de près les injustices que les francophones FLAMANDS ont fait subir aux prolétaires flamands. Je comprend le juste combat qu'ils ont mené pour pouvoir s'exprimer dans leur langue: "Het taal is gans het volk".
Et tout ça risque de s'écrouler! La Flandre risque vraiment de se retrouver un "satellite" à la fois du monde francophone et du monde anglo-saxon. La Wallonie, au sein de l'Etat belge, était un tampon... qui va disparaître. Que va devenir la langue néerlandaise encore plus polluée par le français et l'anglais que le français par l'anglais ?
Je ne vois dans cette volonté nationaliste que l'attrait de l'argent ! "Ce que nous faisons nous-même, nous le faisons mieux" a beuglé De Haene et consorts il y a quelques années.
La finance est comme d'habitude l'alliée objective des fascistes et néo-nazis de tous poils qui vont bientôt faire de la Flandre le premier état visiblement totalitaire européen. Triste perspective !

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 0:14

Vous savez, à force de cracher dans le vent, on risque de s'en prendre plein la gueule !

Après avoir lu vos interventions, je me dis que vous avez raison ! Chacun de votre côté !

La Belgique aurait peut-être été mieux lotie si elle avait été unilingue. Ce n'est malheureusement pas le cas.

La wallonie est ce qu'elle est. La faute à qui ? On ne saura jamais y répondre. Par contre, je me souviens que l'on me parlait des trains des Flamands; ceux qui amenaient les ouvriers du nord pour travailler dans des usines dotées d'outils neufs et performants.

Les années ont passé, l'outil a vieilli. Au nord, on a construit, l'outil est plus jeune et donc plus performant.

L'histoire est une éternelle répétition. Je ne connaitrai sûrement pas le temps où l'outil performant reviendra au sud.

Et puis, est-ce réellement raisonnable de vouloir scinder ce qui est si petit et déjà scindé ?

Qu'est-ce qu'on doit avoir l'air cons quand les autres pays européens nous regardent.

Continuons de la sorte et personne n'en voudra de ce noeud de vipère.

L'avenir de nos enfants ? Pour autant qu'ils possèdent un tempérament à l'opposé de la limace, il y a toujours moyen de trouver quelque chose ici ou ailleurs ou de créer quelque chose ici ou ailleurs.

Il y a 15 ans d'ici, j'ai failli partir au Canada. Aurait-ce été mieux ? Je ne le saurai jamais.

Mais une chose est certaine : quand je compare l'âge de notre bonne vieille Terre à la période d'une brièveté sans pareil qu'est notre présence sur celle-ci. Je ne comprends pas comment on peut se casser la santé pour des choses qui de toute façon continueront à mouvoir bienaprès ma mort !

On ne m'a pas demandé de venir séant, mais une chose pour laquelle je suis certain, c'est pas pour me faire chier !

Moi aussi je suis wallon de l'un et flamand de l'autre.

Mais j'ai une femme et 4 fils. En dan ben ik fier op !

On ne te sert pas quand tu devises français ? Recommande în flamîn ! Tu vas vîr el tiesse de l'aute ! et le plus gêné des deux ne sera pas toi !

On parle le néerlandais au Surinam ? La belle affaire ! on pourra planter des panneaux avec "Vlaanderen, aarde van ontvangst!" à Main jetée". Apartheid aussi est d'origine néerlandaise.

Maintenant si vous voulez jouer à la votre guéguerre perso, envoyez vous des mails perso, ça existe aussi !

Car la discussion ici n'a vraiment plus rien d'historique !

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 9:51

Quand je relis mon premier message, je ne vois vraiment pas ce que j’ai dit de méchant, j’ai été ironique c’est vrai, mais pas méchante. Je ne vois pas pourquoi Patrice a répondu de façon aussi brutale, et il était hors de question que je me taise après de tels attaques.

Filsix a écrit:
La discussion ici n'a vraiment plus rien d'historique !
Mais cette discussion n'a jamais rien eu d'historique ! c'est de l'actualité, et cela se trouve dans la rubrique "discussion en tout genre".

Quand on ne veux ni disputes ni polémiques, on n’inscrit pas « BELGIE BARST » en grand dans la shoutbox d’un forum où il n’y a qu’un pelé et deux tondus qui viennent de temps en temps (surtout quand on sait pertinemment bien que le pelé a épousé un Flamand et qu'un des deux tondus est un républicain d’extrême gauche ! Pourquoi pas offrir des allumettes à un pyromane ?)


Geneviève a écrit:
T'es tu déjà faite insulter à la côte ? T'as t'on refusé de te servir à boire parce que tu étais francophone ? Moi, oui. Et je n'ai pas apprécié DU TOUT
Tu vas où à la côte ? Parce que moi je n’y ai jamais vu que des Wallons ! ! ! Sauf erreur de ma part, les Flamands préfèrent les Ardennes. Un jour, à La Panne, mon mari a commandé « een Leffe en een koffie alst u blieft » (pas très compliqué à comprendre, hein !) et le petit étudiant qui n’avait rien compris lui a demandé « euh … vous ne parlez pas français ? » … mon mari n’a pas apprécié du tout, et moi non plus du reste.

Je ne me suis jamais fait insulter en Flandres. Comme toi, on me félicite pour mon néerlandais. Par contre, mon mari fait systématiquement l'objet de quolibet dès qu'on se retrouve dans un groupe de Wallons. Quant aux insultes, cela nous est arrivé deux fois : la première fois c'était par mon grand-père, avec qui j'ai coupé les ponts définitivement (il s'appelle Albert Fostier et il est de Mt-Ste-Aldegonde mais habite au coin de la route de Charleroi et de la rue Mattéotti à Leval-Trahegnies) la deuxième fois, c'était pas Patrice Lambert, hier sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Dérapage   Mar 18 Oct 2005 - 13:13

Ok Phil, la discussion a un peu dérapé. Mais, bon, c'est le propre du forum.
De plus sur un sujet aussi délicat. Il s'agit quand même de savoir quel sera le sort que nous allons réserver à nos régions: la Wallonie, la Flandre et Bruxelles. Il bon, je crois, de temps en temps que des gens de sensibilté différente échangent leurs opinions. Fussent des coups de g... Le débat est trop rare en Belgique pour qu'un espace de discussion comme celui-ci (malheureusement trop peu fréquenté) en fasse l'économie. Peut-être touchons-nous là le noeud du problème. N'est-ce pas cette absence de dialogue qui a mis la Belgique au bord du gouffre ?
La Belgique unilingue ? C'était le rêve des bourgeois flamands ! L'un d'eux s'est écrié un jour à la Chambre: "la meilleure façon de résoudre la question flamande, c'est que les Flamands apprennent le français". Est-ce tolérable ? Non, bien sûr.
Non, Laurence, tu t'es sentie insultée mais je ne t'ai pas insulté. L'ennui, c'est que tu prends des phrases et tu les retires de leur contexte. Quand, j'affirme que 60% des Flamands votent VB et CD&V est-ce une insulte ? Quand j'affirme que ces 2 partis sont peu ou prou séparatistes est-ce une insulte ? Non, je ne connais pas que des Flamands sur mon lieu de travail. Certains sont de vrais potes, francs comme l'or et que j'apprécie énormément. Je n'ai exprimé que mes opinions en les illustrant de chiffres incontestables: ils viennent du Bureau du Plan.
Un autre problème que j'ai déjà soulevé maintes et maintes fois: c'est que l'histoire de Belgique que l'on nous serine est une succession d'images d'Epinal. Bien loin de la vérité historique. Notre cercle est là aussi pour remettre les pendules à l'heure. Tant pis, si cela fait mal.
Autre noeud du problème: la séparation des partis. Chacun peut insulter l'autre communauté sans qu'il soit sanctionné électoralement. Peut-être est-ce le jour où le dernier parti (le PSB) n' a plus été unitaire que le sort de la Belgique a été scellé.
Et tout cela c'est de l'histoire, celle qui permet de comprendre le présent pour préparer l'avenir.
Je vais arrêter ici. Je crois que le meilleur qui me reste à faire c'est justement de revenir sur ces questions épineuses que furent la Question flamande, la guerre scolaire, la Question royale, ... de façon historique.
Hé, pas demain matin hein. Ca demande du temps, ces bazars-là !
En attendant, rendez-vous, fin de journée pour un nouveau topic sur l'Histoire en général. Le sujet: le vaccin contre la polio fête ses 50 ans.

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 14:46

Oui, c’est vrai je me suis sentie insultée. Quand tu as dit que mes enfants feraient mieux de parler le chinois que le néerlandais, ça m’a fait l’effet d’un uppercut ! J’ai songé immédiatement à mes beaux-parents, d’origine modeste, qui se sont serré la ceinture pour que leur fils puisse obtenir un diplôme universitaire, j’ai associé à ça l’idée qu’il a fallu attendre les années 60, près de 130 ans après la création de l'ULB, pour que les Flamands puissent étudier en néerlandais à Bruxelles. Cela m’a retourné les tripes.

Derrière les dates, derrière les chiffres et les statistiques, il y a des gens : des hommes, des femmes et des enfants qui vivent ou ont vécu, qui aiment ou ont aimé. Des gens, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs visions des choses, leurs croyances, leurs combats. Des gens, tout simplement.

Je me suis de nouveau sentie insultée quand tu as dit :
Patrice a écrit:
Quel avantage ont les Flamands a avoir à leurs portes, une puissance culturelle telle que la France ? Je t'ai dit que mon mémoire de fin d'étude était l'histoire du mouvement flamand des origines à 1940. J'ai donc étudié de près les injustices que les francophones FLAMANDS ont fait subir aux prolétaires flamands. Je comprend le juste combat qu'ils ont mené pour pouvoir s'exprimer dans leur langue: "Het taal is gans het volk".
Et tout ça risque de s'écrouler! La Flandre risque vraiment de se retrouver un "satellite" à la fois du monde francophone et du monde anglo-saxon. La Wallonie, au sein de l'Etat belge, était un tampon... qui va disparaître. Que va devenir la langue néerlandaise encore plus polluée par le français et l'anglais que le français par l'anglais ?
Je ne vois dans cette volonté nationaliste que l'attrait de l'argent ! "Ce que nous faisons nous-même, nous le faisons mieux" a beuglé De Haene et consorts il y a quelques années.
La finance est comme d'habitude l'alliée objective des fascistes et néo-nazis de tous poils qui vont bientôt faire de la Flandre le premier état visiblement totalitaire européen. Triste perspective !
les questions qui me viennent à l’esprit sont les suivantes :

1) par rapport à la taille d’une nation :
- Le Grand-Duché du Luxembourg est-il un satellite au sein de l’Europe ?
- que va devenir le Maltais au sein de l’Europe ?

2) par rapport aux objectifs fascistes et néo-nazis :
- comment s’appelle encore ce pays dont Jean-Marie Le Pen a failli devenir président ? non, ça va, ne répond pas, je te charrie.

3) « Je ne vois dans cette volonté nationaliste que l'attrait de l'argent ! »
C’est exactement ce que j’ai dit dans mon tout premier message -> on tourne en rond.

Et à propos, Filsix a écrit:
On parle le néerlandais au Surinam ? La belle affaire ! on pourra planter des panneaux avec "Vlaanderen, aarde van ontvangst!" à Main jetée". Apartheid aussi est d'origine néerlandaise.
Pour une fois que je disais quelque chose d'historique Confused



Bon allez, j’ai hâte de lire l’article sur le vaccin contre la polio Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 15:35

On ne peut pas parler à posteriori de dérapage.

Nous ... Pardon ! Vous vous exprimez avec force et conviction. Et c'est normal on ne peut parler avec force que de choses que l'on aime ou que l'on déteste.

Vous défendez vos opinions, ce qui vous outrage, ce que vous trouvez intolérable, ...

Maintenant, je ne pense pas qu'il y ait eu injure. Il faut savoir que nous sommes sur un forum ... écrit et que cela ne rend jamais ce qu'on veut exprimer verbalement !

Patrice, je le connais, je connais sa fougue, sa "plume". Injurieux, il ne l'est pas ! mais quand on aborde un sujet qui le touche (personnellement ou sentimentalement) il s'emporte et ... c'est plutôt le dépit de ne pouvoir s'attaquer aux pots de fer qui guide ses mots.

Laurence, je ne te connais pas (par contre, je viens de constater que je connais très bien ton grand-père), mais, en tout bien tout honneur, j'aspire à te connaitre !
Il est vrai que comme moi, tu n'as pas la même vision des choses en vivant parmi une mixité linguistique. Que dis-je ??? une mixité culturelle !!!

Il a fallu des décénies pour que les Italiens s'intègrent. Il en faudra de même pour les arabes. Et pour nos voisins ? c'est peine perdue ! Nous sommes frères et tout le monde sait qu'entre frères on n'arrête pas de se chamailler ! Et si par malheur, il y en a un qui est absent, l'autre n'arrête pas de le réclamer ...

Vous avez déjà entendu parler les artistes français quand ils parlent de la Belgique ? Ils ne tarissent pas d'élogent à propose de notre charisme, de notre "chaleur" naturelle... La plupart d'entre-eux enregistrent ou se produisent pour la première fois chez nous. Car nous sommes vrais et naturels !

Vrais et naturels ??? Vous venez de le prouver sur le forum !

Laurence a écrit:
Quand on ne veux ni disputes ni polémiques, on n’inscrit pas « BELGIE BARST » en grand dans la shoutbox d’un forum où il n’y a qu’un pelé et deux tondus qui viennent de temps en temps (surtout quand on sait pertinemment bien que le pelé a épousé un Flamand et qu'un des deux tondus est un républicain d’extrême gauche ! Pourquoi pas offrir des allumettes à un pyromane ?)

Mais c'est sûr ! comment voulez-vous faire bouger les choses sans percuter !!! Mais, comme prévu, les intitulés ont été modifiés pour amener à la réflexion.
Le stuut (tiens ! du brusseleer ! on les a oubliés ceux-là !), c'est que j'ai reçu pleins d'eMails sur le sujet (car j'envoie les infos sur une Mail-list avec lien vers le forum) mais certains semblent frileux à s'inscrire.

Je crois que je ne me suis pas trompé : le "Belge" est un personnage jovial, chaleureux, aimant la plaisanterie, ... mais qui pète un cable quand tu le chatouilles un peu de trop ou que tu veux te mêler de ses affaires.

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Patrice
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 60
Localisation : Leval-Trahegnies
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 15:52

Oui, Laurence, le G-D de Luxembourg est effectivement une espèce de satellite... de la Belgique. Propriété personnelle de Guillaume 1er à la chute de l'Empire, il ne devient indépendant qu'en 1867. Voilà pourquoi les drapeaux luxembourgeois et néerlandais sont les mêmes. En fait, il ne devait, lui non plus, jamais exister. Lors de la Conférence de Londres qui va donner l'indépendance à la Belgique, il fut question de rattacher ce qui est aujourd'hui le Grand-Duché à la Belgique naissante, ainsi que la région de Maastricht, d'ailleurs. Finalement, face à la faiblesse voire l'inexistence de l'armée belge, le sud du Luxembourg, la région de Maastricht et le contrôle de l'Escaut restèrent sous la coupe des Hollandais.
Curieusement, ce sont les Luxembourgeois qui vont, les premiers, adopter le franc belge et ce, dès sa création. Nous, nous ne l'adopterons qu'en 1865 et il faudra attendre le début du 20ème s. pour le voir accepter dans toutes les couches de la société.
S'il existait effectivement un franc luxembourgeois, c'était une monnaie presque virtuelle puisque liée intimement au franc belge. Elle était frappée à l'Hôtel des Monnaies à Bruxelles et leurs billets étaient imprimés chez nous.
Tu es peut-être trop jeune pour avoir connu la crise belgo-luxembourgeoise au début des années 1980 quand la Belgique, unilatéralement, décida de dévaluer le franc belge. Le gouvernement luxembourgeois piqua une crise de colère puis s'inclina. Que faire d'autre quand vos réserves d'or sont aux mains d'un autre pays et enfermé outre-atlantique, à Fort Knox ?
Idem pour la politique étrangère où le GDL s'aligna inconditionnellement sur celle de la Belgique.
Quant à la politique bancaire, il n'existe pas de banque nationale luxembourgeoise, c'est la BNB qui fait office de.
C'est peu après la guerre, que la KBC va créer, pour la 1ère fois, et pour des motifs peu avouables, une filiale au Luxembourg créeant ainsi le paradis fiscal que l'on sait. Les autres banques belges vont s'empresser de suivre, bien sûr.
Pour Malte, je connais moins. Mais je veux bien me renseigner.
Je ne savais pas que tes enfants étaient scolarisés en néerlandais. Et ce n'est pas par mépris que j'ai parlé du chinois. C'est parce que c'est une langue qui est de plus en plus demandée. Pourquoi ? Parce que d'abord, c'est le plus grand marché du monde mais surtout parce que les Chinois apprécient que leurs interlocuteurs parlent leur langue. Comme il ya des milliards en jeu... Hé oui, toujours le fric.
Si tu as bien lu mes messages précédents, tu as compris que j'ai beaucoup de sympathie pour le mouvement flamand jusqu'en 1930, date de la flamandisation de l'université de Gand. Hélas, ce qui suit fut moins réjouissant: VNV, Verdinaso, VB... Le mouvement flamand authentique reste, pour moi, incarné par Daems, pas par Karel Dillen. Et si tu as raison pour l'ULB, n'oublie pas le "Wallen buiten" de 1968. A la tête de ces cortèges se trouvait un certain Wilfried Maertens !
Oui derrière les chiffres et les statistiques, il ya des gens. Mais ces chiffres et ses statistiques sont là pour illustrer aussi comment ils vivent. Et cela n'est guère réjouissant.
Je ne comprend pas que tu te sois sentie insultée par le texte que tu as encadré. En quoi es-tu visée ? Il n'est jamais bon qu'une langue disparaisse car, comme tu le soulignes toi-même, ce sont des racines qui meurent. Les Flamands ont toujours été majoritaires en Belgique. C'est un fait historique incontestable. Tout aussi inconstestable que le bourgeoisie flamande parlait le français et ignorait le néerlandais, que la langue officielle de la Belgique était le français par opposition au régime haï de Guillaume 1er, que les bourgeois flamands avaient autant de mépris pour le néerlandais que les bourgeois wallons pour nos patois. Alors, où est l'insulte ? Je ne sais pas comment va évoluer un Etat indépendant flamand. Je crois que chaque peuple a le droit de choisir son avenir. Les Flamands, comme les Irlandais du Nord, les Basques ou les Ecossais. L'Europe restera, comme les USA, une Europe des nations. La nation flamande y a sa place.
Quoi qu'on en pense, mon engagement en faveur de la réunion de la Wallonie à la France est un engagement défensif. Je veux dire par là que, constatant la volnté des responsables politiques et maintenant financiers flamands, de se constituer en Etat indépendant, il est indispensable que la Wallonie pense à son avenir. Tu as beau dire que c'est une statistique, mais 42 % des Wallons sous le seuil de pauvreté, pour moi, c'est un drame.
Le vaccin est sur le site.

Patrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acide.skynetblogs.be
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 19:58

Filsix a écrit:
je viens de constater que je connais très bien ton grand-père

Il en a de la chance Very Happy
Au fait, j'y pense. Est-ce que vous avez déjà fait un article sur "Industria", si non mon grand-père y a travaillé comme émailleur de l’âge de 14 ans jusqu’à la fermeture de l’usine dans les années 70 ... il a toujours parlé de son métier avec beaucoup de passion et je suis sûre qu'il serait très fier de vous expliquer comment on fabriquait les baignoires à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 20:12

Et non !

Moi je l'ai connu lorsqu'il était concierge de l'école communale cu centre ... jusqu'au jour où il a été jeté comme un malpropre !

Mais voilà une info qui vaut son pesant d'or !

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 20:24

Filsix a écrit:
Et non !

Moi je l'ai connu lorsqu'il était concierge de l'école communale cu centre ... jusqu'au jour où il a été jeté comme un malpropre !

Mais voilà une info qui vaut son pesant d'or !

Il n'a jamais été concierge de l'école communale, en fait il était président de l'association de parents d'élèves. Ils organisaient différentes activités au profit des écoles, l'activité la plus connue et qui avait le plus de succès était le souper aux moules, chaque année au mois de novembre. Je me souviens qu'on allait gratter des kilos de moules la veille (je ne te racontes pas comme on sentait mauvais Shocked ). C'est dans le cadre de l'association de parents qu'il est allé faire de la soupe pour les enfants. Je ne crois pas qu'il ait été jeté comme un malpropre (ou alors il ne nous a rien dit par fierté), en fait une année je l'ai entendu dire que c'était la dernière année scolaire qu'il faisait de la soupe parce que c'était fatiguant et qu'il se sentait vieillir, c'est vrai qu'il n'était déjà plus tout jeune. Comme ça faisait déjà longtemps que ma grand-mère lui avait conseillé de lever le pied, elle a plutôt bien pris la nouvelle. Mais bon, je ne sais pas tout, il en parlerait mieux lui-même.

Je dois reconnaître que c'est un homme très généreux, dommage qu'il soit aussi wallingant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsix
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 854
Localisation : Leval
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 20:38

Oups ! autant pour moi !

Effectivement, il était président ...

Mais il est vrai que lorsqu'on avait besoin de quelque chose, c'est lui qui s'occupait de tout

_________________
Bonjour chez vous !

Filsix
Site admin



Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/judo_msa
Laurence
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   Mar 18 Oct 2005 - 21:13

Bon revenons à nos moutons ...

Je reprends des extraits de ta réponse, Patrice. Ce n'est pas pour les sortir de leur contexte mais pour que tu saches à quoi je réponds.

Patrice a écrit:
Oui, Laurence, le G-D de Luxembourg est effectivement une espèce de satellite... de la Belgique (...)
Merci pour toutes ces explications très instructives.
Ai-je raison d'en conclure que si la Belgique, et la Wallonie en particulier, avait été bien gérée, elle serait riche Question

Patrice a écrit:
Pour Malte, je connais moins. Mais je veux bien me renseigner
Je ne connais rien sur Malte non plus. Ce que je voulais dire, c'est qu'un état ne doit pas forcément avoir une grande superficie pour exister. Dans tes propos, j'apprécie le côté social et humaniste, mais quelquefois je trouves que tu raisonnes comme un Américain (un pays est grand si son territoire est vaste) ... c'est quand même vachement paradoxal.

Patrice a écrit:
Les Chinois apprécient que leurs interlocuteurs parlent leur langue
Les Flamands aussi Laughing Laughing Laughing c'est plus fort que moi, il y a des moments où il faut que je rigoles pour décompresser

Patrice a écrit:
Si tu as raison pour l'ULB, n'oublie pas le "Wallen buiten" de 1968. A la tête de ces cortèges se trouvait un certain Wilfried Maertens !
Bon, là je vais encore jeter un pavé dans la mare et me faire tirer dessus, mais tant pis, j'assume. Est-ce qu'on n'a jamais enseigné en néerlandais à l'université de Liège ? alors pourquoi enseigner en français à Leuven ? Et puis, finalement, il est très bien le campus d'Ottignies, certes l'architecture est vraiment très très moche mais j'ai vraiment d'excellents souvenirs des 24h vélo Mr.Red

Patrice a écrit:
Je ne comprend pas que tu te sois sentie insultée par le texte que tu as encadré. En quoi es-tu visée ? (...)
Mais tu vois, je ne me sens pas uniquement Wallonne, je me sens Belge. Et cela me dérange fortement quand tu sous-entends que les Flamands auraient à rougir de leur culture à côté de la France ! C’est comme si tu envoyais dans les roses toute l’architecture flamande ou encore des peintres comme Rubens, Brueghel ou Van Dyck. Nous n’avons pas à rougir de nos cultures, le Wallon est un amateur de surréalisme et le Flamand a un goût très prononcé pour l’hyperréalisme. Ben moi, j'aime les deux car je suis aussi fière de Magritte que de Rubens … alors quand j’ai l’impression qu’un Belge est prêt à baisser sa culotte face aux Français et bien ça me révolte et je me sens insultée.
Quant à parler de fascistes et néo-nazis qui feraient de la Flandre le premier état totalitaire européen, alors là, je suis carrément estomaquée. Il ne faut pas mélanger indépendantisme et extrêmisme, je suis désolée ce n’est pas la même chose :
- les indépendantistes ne pensent qu’à l’argent (comme nous l’avons déjà dit précédemment)
- les extrémistes de droite veulent une épuration ethnique et utilisent la fibre indépendantiste flamande pour attirer à eux des électeurs.
La montée de l’extrême droite en Europe, c’est un problème gravissime, bien plus grave que l’entente entre Flamands et Wallons. Cela touche des tas de pays de l’union : le Danemark, la France, l’Autriche, l’Italie … ils sont tous atteints. Et avec les assassinats qu’il y a eu aux Pays-Bas et les attentats d’Al-kaïda à Madrid et à Londres, je crains que de plus en plus de citoyens européens ne fassent des amalgames et donnent leurs voix à des partis d’extrême droite. Il y a un vrai combat à mener à ce niveau là.
En Belgique, il y a le Vlaams Belang et le Front National, ce sont des partis qui véhiculent des idéaux monstrueux, et il faut les combattre. Mais ce n’est pas en traitant des démocrates de fascistes qu’on va faire avancer le schmilblick.

Patrice a écrit:
Tu as beau dire que c'est une statistique, mais 42 % des Wallons sous le seuil de pauvreté, pour moi, c'est un drame
Pour moi aussi, mais à qui la faute ? à nos politiciens qui considèrent que l’argent de la communauté leur appartient … mais on l’a déjà dit.
De toute façon, la Wallonie ne restera pas seule, elle va rejoindre la France, il ne faut pas être Madame Soleil pour le prédire. Le problème ce n'est pas pour les Wallons, ni pour les Flamands ... mais c'est les Bruxellois qui vont être le dindon de la farce, comme disait Phil, c'est là le stuut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel avenir pour quelle Belgique ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel avenir pour quelle Belgique ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour l'humanité et la vie sur Terre?
» Quel avenir pour l'Egypte ?
» Quel avenir pour la Tunisie?
» quel avenir pour moi?
» quel avenir pour les assmats vétérant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHLEM : à propos d'histoire :: Public :: Un peu de tout :: discussion en tout genre-
Sauter vers: